Cultiver l’optimisme, garder la confiance en cas de crise.

Pascale Miller, directrice du Laboratoire DEVA nous partage son article et nous enseigne comment garder confiance en situation de crise avec le soutien des fleurs...


J’écris cet article pour répondre aux très nombreuses sollicitations de conseils pour garder son

calme et faire face du mieux possible à la crise sanitaire inédite que nous vivons collectivement et mondialement. Les réponses apportées par les élixirs floraux et les synergies d’huiles essentielles à respirer sont basées sur l’observation de ce qui se passe en vous, au niveau émotionnel et psychologique. Je me suis efforcée de sélectionner les élixirs floraux et synergies d’huiles essentielles « essentiels » pour traverser cette période étrange où le chaos nous invite à ralentir et prendre soin de nous et de nos proches, à cultiver le lien à distance, et à poser une nouvelle conscience sur nos vies pour leur redonner tout leur sens.


Qui dit crise dit d’abord Situation de crise ou Assistance : Dépasser la sidération, accepter la réalité, se recentrer, se poser, résister à la panique, retrouver son équilibre psycho-émotionnel est indispensable et nécessaire pour se protéger et protéger les siens de toute réaction qui serait inappropriée ou excessive. Ce composé est à prendre les premiers jours de façon très régulière, 3 gouttes plusieurs fois/jour, directement sous la langue, ou dilué dans un verre d’eau jusqu’à ce que le calme soit revenu et qu’il soit alors d’actualité d’observer ce qui se passe et d’affiner et personnaliser le choix des fleurs. Penser à la formule sans alcool pour les enfants, femmes enceintes, femmes prêtes à accoucher (j’en connais), personnes âgées, et à la crème Assistance pour masser les plexus contractés, les tensions dans les épaules, les pieds et relâcher toutes les tensions. Assistance sera favorablement complété par la respiration de l’élixir essentiel Urgence émotionnelle. Respirer directement en ouvrant le flacon et en le positionnant à la juste distance pour soi, ou en mettant quelques gouttes sur un mouchoir qu’on agite devant le nez pour en respirer profondément l’odeur exhalée.



Compte tenu du contexte, le composé Echinaflor, qui allie un extrait de plantes fraiches et élixir floral d’Échinacée, ainsi que l’élixir floral d’Arnica et Angélique semble tout particulièrement adapté pour protéger et préserver l’intégrité physiologique et psycho-émotionnelle, dépasser le traumatisme engendré par la situation et accepter l’inconnu. Il peut se prendre pur ou dilué dans de l’eau. La prise quotidienne de 2 pulvérisations 1 fois/j semble la plus adaptée à la prévention pendant tout le temps de l’épidémie. De même le composé Protection émotionnelle, qui par chance et juste anticipation, vient d’être renforcé pour protéger des influences négatives, physiques et psychiques, de l’environnement. Enrichi de l’Angélique pour trouver le courage et la force face à l’inconnu et l’avenir incertain, de la Menthe pouliot pour se protéger des influences négatives et résister à la confusion, du Millepertuis pour apporter de la lumière et un sentiment de sécurité, et Echinacée pour protéger et restaurer l’intégrité psycho-émotionnelle.Penser, en cas de forte perturbation ou hypersensibilité, à y associer l’élixir essentiel Protection composé des huiles essentielles d’Élémi, Niaouli, Sauge sclarée, Encens, Achillée millefeuille. Respirer au flacon ou sur un mouchoir plusieurs fois par jour. Ce trio de base, Assistance, Protection émotionnelle, Echinaflor, sera heureusement complété par une sélection de fleurs personnalisée en résonance avec l’expression émotionnelle et les déséquilibres personnels engendrés par la situation.



Marronnier rouge : pour atténuer le souci que l’on se fait non pas pour soi mais pour ses

proches, enfants éloignés, parents âgés, amis « à risque » …

Mimulus : pour dépasser les peurs nombreuses, ou la peur unique, dans tous les cas bien

identifiés : peur de l’isolement, peur de la maladie…

Aspen : Tremble : pour apporter courage et sentiment de sécurité en cas d’anxiété due au

sentiment de peur vague, invisible, non identifiée.

Trèfle rouge : pour les peurs collectives. Il semble qu’on soit en plein dedans

Brunelle : pour stimuler les forces intérieures de guérison

Pensée : pour renforcer le terrain chez les personnes sensibles aux infections

Nénuphar blanc : pour combattre la peur de manquer

Rhododendron : pour apporter joie et réconfort à ceux qui vivent la situation de manière

traumatisante et isolée et sont tristes. D’autant plus que Rhododendron a un tropisme pour les

voies respiratoires

Noyer : pour nous soutenir dans notre adaptation à la situation nouvelle et à la transition de rythme, de mode de vie, de pensée…

Amarante : pour les personnes qui vont souffrir de solitude due à un isolement extrême

Châtaignier : pour les personnes qui se sentent totalement abandonnées

Willow Saule : pour sortir de l’état de victime et prendre ses responsabilités

Gentiane : pour garder optimisme et tirer le meilleur de ce qui se présente

Genêt : pour garder foi en l’humanité et optimisme collectif

Plumbago : pour faire confiance à son intuition et choisir ce qui est bon pour soi



A la lecture et observation des derniers événements et réactions, je proposerais un composé

adapté à la situation en général qui comprendrait : Trèfle rouge, Échinacée, Angélique, Brunelle et Rhododendron.



Pascale MILLIER

Directrice Scientifique et Pédagogique - Laboratoire DEVA


Pour vous approvisionner en élixirs, il vous suffit de passer commande auprès de votre pharmacie partenaire Deva. Découvrez quelle est la plus proche ici.


Photo : fleur Angélique pour renforcer le sentiment de protection lorsqu'on a peur de l'inconnu