Cinéma

MON ENFANCE

Je suis né et j’ai grandi à Gennevilliers dans le nord de la banlieue parisienne en 1980. Mon père travaillait dans les télécoms comme agent de maîtrise et ma mère dans un hôpital privé comme infirmière pour le diriger en fin de carrière. Mon frère est né 3 ans avant ma naissance et mon arrivée au sein de la famille a quelque peu créé du remue ménage... L’enfant artiste aux émotions débordantes a réveillé les ombres dormantes de ses hôtes affichant d’entrée sa différence. J’ai connu une enfance plutôt calme et normale, nous avions une maison secondaire en Normandie où nous nous rendions chaque week-end pour rendre

(tournez la page)

MALÉDICTION & Coming-Out

« Tu choisis une voie dans laquelle il n’y a que du chômage ! »

La mal-édiction tomba et à partir de ce jour, l’opposition au père est une grande souffrance qui commencera par une tentative de suicide à mes 18 ans. Je n’ai pas vraiment voulu mettre fin à mes jours, mais à cet âge, je ne pouvais pas exprimer ce qui se passait en moi, j’étais dans une profonde détresse et tout était prétexte pour sortir de la maison dans laquelle je ne me sentais pas soutenu, quitter cet environnement extérieur de la cité dans laquelle je tâchais de survivre. C’est à l’hôpital que j’annonce à ma mère que l’homme qu’elle vient de croiser dans le couloir est

(tournez la page)

Thérapie : les blessures de l'enfance dévoilées

Faire sa thérapie est une chose naturelle chez les enfants thérapeutes. Vous avez bien entendu, mon rôle depuis toujours est de mettre de l’ordre dans un système familial dysfonctionnant. Ce qui ne fait pas de moi un héros puisque j’ai moi-même eu mes torts. Cependant l’enfant thérapeute est une personne qui ne peut pas s’empêcher d’être dans la vérité, les non-dits où les injustices le blessent. Il ne maîtrise pas encore tout à fait l’art de la diplomatie ce qui fait qu’il peut devenir le bouc émissaire de la famille ou de tout autre système toxique plus grand que lui (l’entreprise ou la belle famille), c’est David contre Goliath. Il ressent alors un profond sentiment d’infériorité et de rejet. Il se sent incompris alors qu’il ne souhaite que le bien des autres ; l'enfant

(tournez la page)

Perdre pour gagner

Je peux à présent mieux comprendre l’évolution inconsciente de mon histoire pour le choix d’une reconversion comme thérapeute professionnel. Mais ce projet n’a pas toujours été aussi clair. A mon de retour de France, j’ai peiné à trouver un emploi dans le secteur du bijou, j’ai donc réfléchi à une reconversion. Le premier réflexe a été celui d’un transfert de compétences : je sais couler du métal pour en faire du bijou, j’apprendrai à couler du chocolat pour créer ma chocolaterie. Cependant, je n’ai pas su réunir les fonds nécessaires au paiement de ma formation et pis, je me suis heureusement rendu compte que j’allais faire la même erreur que dans le bijou, exercer une activité trop coûteuse pour moi. Imaginez acquérir de la matière première, des machines, des locaux pour la confection des chocolats...

(tournez la page)

Les images utilisées ci-dessus ont été extraites de :

- mon propre album de naissance (merci à mes parents pour cette précieuse archive !)
- le très beau film d'animation "Le chant de la Mer" de Tom Moore

- le jeu de carte "Les portes de l'Intuition" de Vanessa Mielezareck & Brigitte Barberane

Recevoir la Newsletter

Suivez-moi sur les réseaux

Logo FB blanc.png
Logo Youtube blanc.png

Politique de confidentialité  |  Mentions Légales  |  Copyright : Thierry Régnier - 2020