Nutrition
houmous recette pour l'ete

Le houmous fait partie de mes préparations favorites, c’est un plat peu onéreux, riches en apports nutritionnels, facile à réaliser et à digérer. Ce plat traditionnel du Moyen-Orient peut être dégusté toute l’année, il va s’adapter à chaque saison puisque sa préparation de base faite de pois-chiches et de purée de sésame se marie aussi bien à du cumin qu’à des betteraves ou des pois-cassés. Pour cet été, accompagné de pain, l’houmous apportera une touche orientale à vos salades de riz ou de crudités.

Nous ne pouvons définir précisément l’origine du houmous, mot qui en arabe signifie «pois-chiche». Ainsi, c’est en Mésopotamie que l’on trouverais les premiers plats réalisés à base de pois-chiches au VIIè siècle avant JC. Aujourd’hui, de par sa notoriété, plusieurs pays du Moyen Orient revendiquent l’origine de son invention et le sujet est devenu polémique puisque l’on parle même de «guerre du houmous». Quoiqu’il en soit, c’est un plat qui fédère de par sa simplicité et sa douceur mais aussi pour sa richesse nutritionnelle. Le pois-chiche est une légumineuse riche en fibres ce qui va faciliter votre transit intestinal. On y trouve également du calcium, du fer et du zinc qui sont des nutriments qui agissent sur la qualité de votre sommeil et la qualité de votre structure osseuse par exemple, alors pourquoi s’en priver ?

Recette de base

Pour réaliser un délicieux houmous, vous aurez besoin du matériel suivant :

– un mixer assez gros

– une ou plusieurs boîtes de conservation

Pour environ 4 personnes :

– 300g de pois-chiches cuits

– 2 à 3 cuillères à soupe de Tahine (purée de sésame)

– du jus de citron

– de l’huile d’olive et/ou de colza

– 2 gousses d’ail

– du sel

Préparation :

Faites tremper les pois-chiches secs au moins 4h dans un grand bol d’eau, idéalement toute une nuit afin d’accélérer la cuisson (je ne vous recommande pas les pois-chiches en bocaux, le goût en sera diminué). Vous trouverez les pois-chiches en magasins bio ou de produits orientaux. Cuisez les pois-chiches avec le double de volume d’eau et ajoutez-y un court bouillon en cube qui adoucira l’amertume du pois-chiche. 20 minutes de cuisson devraient suffire, lorsque vous pouvez écraser le pois-chiche avec une légère résistance, égouttez-les tout en conservant le jus de cuisson que nous utiliserons dans la préparation.

Ayez à proximité vos ingrédients préparés et les condiments. Puis dans un grand mixer, versez les pois-chiches tièdes avec la tahine, le jus de citron et 1/3 du jus de cuisson. La consistance du houmous est variable selon les liquides que vous y ajouterez et le temps de mixage. Procédez alors par étapes. Le houmous doit être onctueux un peu comme une purée de pommes de terre. Il peut être plus fluide, le but étant qu’il accroche naturellement au pain ou qu’il puisse être étalé facilement. Ajoutez l’huile d’olive que vous pouvez mélanger ou pas à l’huile de colza (excellente pour le transit). Mélangez de nouveau et observez la transformation de la préparation. Mettez-y l’ail et le sel. Arrêtez un instant le robot et goûtez. Ajustez en fonction du résultat souhaitez soit avec plus de jus de cuisson, plus d’ail, de tahine, d’huile, etc.

Voilà, votre houmous est prêt ! Le plus long est de cuir les pois-chiches et de laver les ustensiles. Vous avez une belle base à laquelle vous pouvez y ajouter pour réaliser des variantes :

– du cumin (dans la préparation ou en décoration de présentation)

– un mélange d’épices ou du paprika relevé

– des betteraves cuites pour un houmous coloré (c’est excellent, attention au dosage du jus de cuisson)

– des pois-cassés (divisez par 2 la quantité de pois-chiches)

– de la crème de soja ou du lait de riz à la place du jus de cuisson

– des tomates émincées en tout petit cubes sans pulpe (en décoration)

Si votre premier houmous est trop liquide, pas de panique, vous pouvez l’épaissir avec de la semoule fine ou de la farine (idéalement de pois-chiche). Si vous avez trop de préparation, il se congèle très bien. Le problème principal que rencontre le houmous n’est pas l’effet secondaire des pois-chiches non, mais la présence d’ail. Vous pouvez alors faire une base sans ail dont vous réserverez la moitié, puis vous ajoutez l’ail pour un second bol.

En présentation, c’est l’été faites simple ! Dans un petit bol individuel ou un grand bol familial avec du pain de campagne aux céréales que vous pouvez découper en bâtonnets, du pain pita ou des galettes de blé, des tacos, des galettes de riz ou de maïs et pourquoi pas un assortiment ?

Si vous ne souhaitez pas préparer le houmous, vous le trouverez chez un traiteur grec ou libanais. En grande surface, préférez la préparation la moins lisse et ajoutez-y votre touche personnelle d’épices.

Excellente dégustation !

Je suis sophrologue et relaxologue diplômé d’État. Je reçois dans mes cabinets à Igny en Essonne et Paris 15. N’hésitez pas à me contacter par e-mail ou bien à prendre directement rendez-vous sur le site Doctolib.fr

Thierry Régnier


Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Institut Cassiopée

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib